Escapades en Europe

Dans la Toscane du Nord
{Roadtrip en Italie partie 2}

Lors d’un voyage, il est rare que tout marche comme sur des roulettes. Et c’est justement ce qui en fait le charme, l’imprévu !

Après l’étape à Stresa, le projet initial était de descendre en voiture à Portofino et ensuite découvrir les Cinque Terre.

Avec mes sœurs, nous avons laissé Stresa sous un mauvais crachin, prêtes à accueillir le soleil de Toscane. Nous voulions déjeuner à Portofino sur la Riviera italienne. C’était avant qu’un bouchon côtier ne fasse des siennes… Nous sommes restées coincées près de deux heures en faisant du sur place. La patience nous quittant, nous avons tout simplement renoncé. Portofino est le petit Saint-Tropez italien. Dès que les beaux jours font leur apparition, la ville est prise d’assaut par les locaux et les touristes. S’y rendre en voiture relève donc du parcours du combattant… Et c’est une option à oublier sauf en cas de parfaite organisation !

Nous avons donc rebroussé chemin et pris la direction de Montignoso (Toscane du Nord), où se trouvait notre futur hébergement. En milieu d’après-midi – et quelques dizaines d’insultes plus tard contre les Italiens au volant haha – nous avons découvert le Relais Montepepe Winery & Spa. Bien que je sois assez exigeante en matière hôtelière, le lieu enchanteur et la qualité des prestations du Relais Montepepe m’ont complètement séduite. (Il faut vraiment être difficile pour ne pas aimer l’endroit !)

Un parfum suave flottait dans l’air… Celui de la fleur d’oranger.


Le lendemain, nous voulions nous rendre sur une journée dans les villages des Cinque Terre. Or ce n’était guère raisonnable. La route de la veille s’étant révélée fatigante, la petite troupe n’avait pas le courage de partir à l’aube pour les visiter. (Les Cinque Terre se visitent de multiples façons et une journée aurait de toute façon été trop juste. Une autre fois ! :-D)

Nous nous sommes reportées sur la vieille ville de Massa, à toute proximité de Montignoso.

Massa est réputée pour le château de Malaspina. La légende dit que la forteresse est hantée par Bianca Maria Aloisia, une descendante de la riche famille Malaspina.

Suite à un amour interdit, la jeune fille, qui déshonora sa famille, fut enterrée vivante en compagnie de deux animaux. Un sanglier sauvage, symbole de sa rébellion ainsi qu’un chien, symbole de sa loyauté envers son éternel amour. Des fouilles récentes ont d’ailleurs permis de mettre à jour les ossements d’une femme entourée de deux animaux.

Le château est régulièrement « sondé » par des chasseurs de fantôme. Si cette légende vous intéresse et que vous souhaitez creuser la question, cet article très complet contextualise les faits et la légende.

(Je n’ai pas ressenti de « présence » particulière pendant la visite mais une de mes sœurs ne se sentait pas très bien. Je tairai son nom haha. Me concernant, j’adore les lieux empreints d’histoires mystérieuses, où se mélangent réel et surnaturel. Une vraie ghostbuster. )

Pour le déjeuner, nous avons fait le choix de nous rendre en bord de mer. Au menu : pasta del mare accompagnées d’un énième Spritz. 😀

Il nous restait du temps en fin de journée pour profiter du Relais Montepepe et flâner au bord de la piscine.

Ma chambre était superbe et faisait près de 40 m2… Autant vous dire que c’était un crève-cœur de la quitter pour retourner dans mon clapier parisien !

Le relais Montepepe possède des vignobles et produit son propre vin. Aucune offre de restauration n’est proposée sur place (outre les petits-déjeuners) mais des dégustations de vin sont possibles sur demande. 🙂

Les bonnes choses passent toujours trop vite. Je serai bien restée une nuit supplémentaire au Relais Montepepe. Après un petit-déjeuner vraiment parfait, nous avons repris la route, car notre TGV nous attendait à Lausanne. Le clap de fin d’un joli roadtrip.

Allez, c’est bonus…


Arrivederci!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Justine 31 juillet 2018 at 10 h 57 min

    les photos sont magnifiques en tout cas !

    • Reply Pauline 31 juillet 2018 at 11 h 38 min

      Merci beaucoup ! Il ne faisait pas grand beau mais la lumière était quand même très belle. 🙂

    Leave a Reply